Le café libanais. Mode d’emploi

Il n’y a pas d’heure pour un bon café au Liban.

Ta’é chrabé ahwé ! Viens prendre un café ! Ne soyez pas étonnés si, en vous promenant dans les villages au Liban, une dame que vous ne connaissez pas, assise devant de sa maison, vous invite avec insistance à prendre un café avec elle.

A chaque café son heure

Au Liban, on boit le café avant le petit déjeuner, en croquant quelques  kaak. Ces petites biscottes ont une forme de boules ou de bâtonnets. Elles sont parfumées à l’anis ou au thym et parsemées de graines de sésame. On les achète dans les boulangeries  (furne el khubz, littéralement « four à pain »).

Vers les coups de 10-11 heures, vient le moment du sobhiyé (matinée). Traditionnellement, c’est le moment où la femme libanaise, une fois affranchie des ses rituelles petites tâches ménagères, va chez la voisine pour siroter un bon café et s’adonner au plaisir du commérage. Petite, j’attendais avec impatience le moment où la voisine venait prendre le café avec ma maman, pour avoir ma petite tasse de café dans lequel j’aimais tremper les kaak.

Il est de coutume de prendre le café l’après midi aussi au Liban, souvent après les fruits qu’on prend au goûter ; on l’accompagne alors de petits gâteaux sablés et de loukoums( bascotte wo raha).

Café et kaak

Au Liban, on dit qu’une fille qui sait faire le café dans les règles de l’art est bonne à marier!

Le café libanais est vraiment particulier. Il doit son goût et sa texture épaisse et suave à son mode de préparation.

L’eau est sucrée (si on le prend avec du sucre) et portée à ébullition dans une rakwé (petite casserole de forme conique avec un bec verseur).

A la première ébullition, on diminue le volume d’eau dans une petite tasse sans anse (fenjen chaffé).

On ajoute le café en poudre  « bann ». Il est importé du Brésil puis torréfié et très finement moulu dans les mahmassa (lieux de torréfaction).

Une mousse épaisse se forme alors. On remue de bas en haut en veillant à ce que le café ne déborde pas puis on retire du feu et on remet l’eau qu’on avait enlevée.

A titre indicatif deux tasses de café nécessitent une bonne cuiller bien bombée (malé’a m’arramé) de bann.

Il existe différentes tailles de rakwé. Leur capacité est souvent indiquée sur leur anses.

Bref, faire un bon café  au Liban est un art ! On dit qu’une fille qui sait faire un café dans les règles de l’art est bonne à marier !

Le café au Liban peut aussi être parfumé à la cardamone (hèl). Cette épice douce et enivrante donne un goût inimitable au café. Ma grand-mère refusait le café s’il n’en contenait pas !

Au Liban, le café, c’est une institution!

Quand on reçoit des invités l’après midi, l’étiquette veut que l’on serve d’abord une boisson fraîche et ensuite le café. Sinon, cela veut dire qu’on est pressé qu’ils partent ! Et pour ceux qui ne boivent pas de café, les libanais ont tout prévu : le café blanc , ahwé bayda,  est une infusion d’eau de fleurs d’oranger sucrée.

C’est que le café au Liban n’est pas simplement une boisson chaude, mais vraiment un lieu de convivialité.

Même ma petite nièce se plait à faire des sobhiyé avec sa maman, sauf que pour éviter qu’elle ne boive du café du haut de ses quatre ans, ma sœur lui sert un chocolat chaud en guise de ahwé avec quelques kaak qu’elle trempe volontiers dedans…

Institution sociale traditionnelle, le café perd de son sens aujourd’hui.

Dans un Liban hyper urbanisé et dans une société de plus en plus individualiste. La femme libanaise, plus active, formée à l’université, ne limite plus son horizon aux tâches ménagères.

Les marchands de rue, qui vendaient le café dans de grandes cafetières en cuivre, les tasses accrochées à leur cou, sont progressivement remplacés par les distributeurs automatiques.

Mais le café, c’est avant tout ce qu’on veut bien en faire. Alors pourquoi pas un lieu d’échange et de convivialité, le temps de faire une pause et de restaurer du lien social?

Publicités

Une réflexion sur “Le café libanais. Mode d’emploi

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s