Liban 2015. 15 premiers jours.

Et voilà, la moitié de mon séjour au Liban est déjà écoulée!

Impressions culinaires et gustatives de saison.

Côté salé

Baba ghannouj ou moutabbal. C’est le caviar d’aubergine libanais. Un indispensable du mezzé, un assortiment d’entrées chaudes et froides qui précède le plat principal.

Baba ghannouj

Le sumac, un condiment indispensable de la cuisine libanaise (en savoir plus).

Sumac en poudre

Lahm bajine (en savoir plus) ou manouché, pour un repas sur le pouce.

Lahm bajine et ayran
Lahm bajine ou pizza à la viande, consommée plutôt au déjeuner.
La manouché ou pizza au thym est plutôt consommée au petit déjeuner.
La manouché ou pizza au thym est plutôt consommée au petit déjeuner.

Le tabboulé, salade de persil, particulièrement rafraîchissant l’été

Côté sucré

Le jellab, boisson sucrée, est un sirop essentiellement composé de dattes. Son goût très particulier peut surprendre, mais c’est un véritable délice qu’on sert avec des pignons de pin et des amandes. Au mois d’août, on les achète fraîches (si on a le courage de les décortiquer…).

Jellab, pignons de pin, amandes fraîches

Jellab

Les sirops maison (on dit baladi en libanais) permettaient traditionnellement de continuer à consommer pendant l’hiver les fruits de la belle saison. Rose, mûre et dattes sont les plus consommés. Le caroube et la grenade fournissent la mélasse. Cette dernière, avec la pomme également, peut être transformée en vinaigre.

Chez l’épicier, mélasse de grenade en bouteille
2015-08-05 10.27.16
Chez l’épicier. Eau de fleur d’oranger, vinaigres maison.

Et côté cour…

Préparation du tabboulé (ménagère pressée, s’abstenir…).

Persil haché, menthe, oignon sumaqué et bourghoul

L’olive, fruit emblématique de la Méditerranée, ne manque jamais au repas libanais, y compris au petit-déjeuner.

Août au Liban. Il est bientôt temps de cueillir les olives.
Août au Liban. Il est bientôt temps de cueillir les olives.

C’est la saison des vergers. Le pêches blanches de Bikfaya, dans le Metn, sont particulièrement appréciées pour leur goût très sucré. « Metl el-assal« , dit-on au Liban: « on dirait du miel ». Et c’est vrai!Pêches de Bikfaya

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s