Biscuits à la presse

Par Nada

C’est avec ma maman que j’ai appris à faire les gâteaux. Toutes petites déjà, ma sœur et moi, on passait des après-midi entières avec elle dans la cuisine.

Je me souviens surtout des petits fours. C’est ainsi que ma mère appelait des petits gâteaux fabriqués avec la presse à biscuits.

Elle fabriquait une pâte dont elle mélangeait la moitié avec du cacao en poudre et laissait l’autre blanche. Elle entourait ensuite un cylindre de pâte au chocolat dans la pâte blanche et mettait le tout dans la presse. Les gâteaux ressortaient marron au milieu. Ma sœur et moi, je ne sais plus ce qu’on préférait : changer mille fois le petit rond en métal qui déterminait la forme des gâteaux ou appuyer sur la presse.

La presse est toujours là, et ma mère s’en sert avec ma fille maintenant.

presse à biscuits

Biscuits à quatre mains

Ma fille fait des gâteaux depuis qu’elle a 2 ans. Elle connaît ses recettes par cœur. Les proportions, pas encore, mais elle sait très bien ce qu’il faut mettre et gare à moi si j’oublie le chocolat.

Son ingrédient préféré, c’est les bonbons pour décorer (dont la moitié n’atteignent jamais le gâteau). Les déco, c’est ma grand-mère qui me les a fait découvrir, petite. J’aimais bien la voir sortir, les uns après les autres, les petits tubes pleins de petites boules, argentées et les petits vermicelles de toutes les couleurs, de son placards.

J’ai acheté ma presse en grande surface. Elle s’est cassée à la deuxième utilisation (j’avais choisi le premier prix, erreur que je ne referai pas), mais qu’à cela ne tienne ! Nous avons fini à l’emporte pièce !

gâteaux2

La recette de maman

Si vous la voulez, voici la recette de ma mère.

Attention : pas de fouet, pas de batteur. On mélange tout à la main (à la fourchette à la limite) et on ne réduit pas la quantité de sucre. J’ai fait tout ça et j’ai fini par faire exactement comme maman, parce que ma pâte restait molle et collante. L’emporte-pièce, ce n’est pas idéal : la pâte ne lève pas bien à la cuisson, surtout après avoir été soumise à de multiples manipulations. Quel enfant ne voudra pas jouer à la pâte à modeler ?

Les bonbons décoratifs, on les met parcimonieusement en appuyant un peu pour qu’ils ne se décollent pas à la cuisson.

On laisse cuire 6 ou 7 minutes dans un four préchauffé à 180 degrés, on laisse refroidir et on range dans une boîte hermétique.

gâteaux

Ingrédients :

250 gr. de beurre, qu’on sort à l’avance pour le laisser ramollir

3 œufs

1 verre et demi de sucre (ma mère précise : un petit verre, donc pas un mug, ni une chopine à bière)

1 paquet de levure chimique

1 paquet de sucre vanillé (ou de l’arôme de vanille, ou toute autre forme de vanille destinée à la pâtisserie)

500 gr. de farine environ (on met de la farine jusqu’à ce que la pâte ne colle plus aux mains)

Zest de citron (ou d’orange, ou de mandarine). Attention, c’est l’adulte qui prépare le zest! Un enfant risquerait de se couper.

Une pincée de sel

Du chocolat non-sucré en poudre

Bonbons décoratifs (si votre enfant y tient).

Ustensile particulier :

Presse à biscuits

Attention, c’est l’adulte qui manipule la presse et ses accessoires!

Précautions particulières:

Habituez votre enfant à se laver les mains, retirer ses bijoux et accessoires, protéger ses vêtements et s’attacher les  cheveux avant de commencer.

Surveillez-le et ne le laissez pas manipuler des ustensiles et des instruments inadaptés à son âge.

Pressez directement les biscuits sur une plaque de cuisson ou un moule non-adhésifs ou préalablement beurrés. N’utilisez pas de papier cuisson. Je n’ai jamais essayé sur du silicone.

Attention, l’enfant ne s’approche pas du four!

Attention aux plaques de cuisson au plat à four et aux biscuits : ils sont chauds à la sortie du four.

Mode opératoire :

Ramollissez le beurre à la main (laissez votre enfant essayer, ça lui permet de tester les textures).

Mélangez au sucre, toujours à la main.

Ajoutez les œufs, que vous mélangez, un par un, à la main (eh oui…).

Le beurre devient comme une crème. Ajoutez alors la pincée de sel et le zest.

Mélangez la levure à la farine et ajouter au mélange précédent jusqu’à ce qu’il ne colle plus aux mains.

Coupez maintenant la pâte en deux et mélangez une moitié avec de la poudre de chocolat. On met de la poudre jusqu’à obtenir un marron bien intense.

Pour la suite, je vous ai déjà tout dit !

Si vous faites les biscuits avec un enfant, ce n’est pas le résultat qui compte, mais le plaisir et toutes ces petites choses qu’on n’apprend en faisant!

gâteaux3

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s